Outils pour utilisateurs

Outils du site


aide-memoire-reseaux

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

aide-memoire-reseaux [2009/11/24 00:00] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +====== Aide mémoire réseaux IP ======
 +
 +===== IPv4 =====
 +
 +
 +
 +==== CIDR (Classless Interdomain Routing) ====
 +
 +=== Adresses non routables ===
 +
 +Les adresses suivantes sont réservées aux réseaux locaux et ne sont pas routables sur internet :
 +
 +  * 10.0.0.0/8
 +  * 172.16.0.0/​12 à 172.31.0.0/​12
 +  * 192.168.0.0/​16
 +
 +=== Sous-réseaux ===
 +
 +Exemple : 
 +
 +Le poste d'​adresse 10.3.0.1/15 (00000110.00000011.00000000.00000001) est associé au réseau 10.2.0.0/15 (00000110.00000010.00000000.00000000) (On prend les 15 premiers bits de l'​adresse du poste, ce qui revient à faire un "​et"​ logique avec 11111111.11111110.00000000.00000000).\\
 +Ce poste a le numéro 0.1.0.1 dans le sous-réseau (On ne garde que les bits au delà des 15 premiers, ce qui revient à faire un "​et"​ logique avec 00000000.00000001.11111111.11111111).\\
 +Il peut y avoir 2<​sup>​32-15</​sup>​=2<​sup>​17</​sup>​ postes sur le réseau (moins 2 car l'​adresse du réseau lui même ne peut pas être prise, ni l'​adresse de broadcast - la dernière - ici 10.3.255.255).
 +
 +
 +
 +
 +
 +===== IPv6 =====
 +
 +
 +
 +
 +==== Généralités ====
 +
 +Les adresses IPv6 sont composées de 128 bits. Elle s'​écrivent en 8 blocs de 4 caractères héxadécimaux séparés par ":"​.
 +
 +Exemple : 2001:​0db8:​ff2e:​0000:​0000:​0fea:​2230:​0002
 +
 +En général, les 64 premiers bits déterminent le réseau (48 bits pour identifier le fournisseur d'​accès et 16 bits pour le client) et les 64 bits suivants identifient une machine sur le réseau. Chaque client dispose donc de 2<​sup>​64</​sup>​=(2<​sup>​32</​sup>​)<​sup>​2</​sup>​ (C'est IPv4 au carré !) adresses routables sur internet.
 +
 +L'​adresse précédente peut être simplifiée en : 2001:​db8:​ff2e:​0:​0:​fea:​2230:​2 ou encore en 2001:​db8:​ff2e::​fea:​2230:​2 (Les zéros initiaux sont supprimés et les groupes de zéros consécutifs sont remplacés - une seule fois - par "::"​).
 +
 +Actuellement seules les adresses 2000::/3 sont attribuées (Un huitième des adresses disponibles).
 +
 +Les adresses ff00::/8 sont multicast.
 +
 +L'​adresse :: est l'​adresse générique,​ non-routable\\
 +L'​adresse ::1 est l'​adresse de bouclage local.
 +
 +
 +2001:​db8::/​32 Ces adresses doivent être utilisées pour les exemples en documentation.
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 +
 +==== Adresses privées non routables ====
 +
 +=== Addresses de la boucle locale ===
 +
 +Le sous-réseau fe80::/10 permet de définir des adresses privées utilisables sur un réseau local (lien ou link-local addresses). Cette adresse NON ROUTABLE est toujours disponible. De façon standard, l'​adrese est de la forme fe80::/64 ; on utilise souvent les 48 bits de l'​adresse MAC pour affecter les 64 derniers bits.
 +
 +=== Adresses locales uniques ===
 +Les adresses du type fc00::/7 sont des adresses locales uniques NON ROUTABLES. Elles sont prévues pour être globalement uniques même si leur usage est local.
 +
 +Ce groupe est divisé en 2 sous groupes :
 +
 +  * fc00::/8 doit être géré par un "​ULA-Central"​ pour la création d'un préfixe /48s.
 +  * fd00::/8 Les préfixes /48 sont affectés par un mécanisme d'​autoconfiguration (40 bits tirés au hasard dans le préfix de réseau) RFC4193.
 +
 +==== Transition IPv4 vers IPv6 ====
 +
 +Plusieurs mécanismes sont utilisés :
 +    * ::​ffff:​0:​0/​96 Mappage d'​adresses IPv4 en IPv6 standard.
 +    * ::​ffff:​0:​0:​0/​96 — a prefix used for IPv4-translated addresses which are used by the Stateless IP/ICMP Translation (SIIT) protocol.
 +    * 2001::/32 — "​Teredo tunneling"​ : L'​hôte peut n'​avoir qu'une adresse IPv4 locale.
 +    * 2002::/16 — Mécanisme "​6to4"​. L'​hôte DOIT avoir une adresse IPv4 routable sur internet.
  
aide-memoire-reseaux.txt · Dernière modification: 2009/11/24 00:00 (modification externe)